Procédure d’indemnisation des Juifs d’Algérie victimes du nazisme

Posted by on Apr 8, 2018 in Blog, Newsletter

Procédure d’indemnisation des Juifs d’Algérie

 

Depuis le 1 février 2018, la Claims Conference, organisme international œuvrant pour l’indemnisation des victimes juives du nazisme, a annoncé une mesure historique quant à élargissement des critères d’éligibilité généraux du Hardship Fund.

En effet et à la suite d’âpres négociations avec le gouvernement allemand, près de 25.000 Juifs français, qui résidaient en Algérie entre juillet 1940 et novembre 1942 et qui ont été victimes des persécutions antisémites du régime de Vichy, vont être éligibles à l’octroi d’une indemnisation en réparation des préjudices subis.

A cet égard, les autorités allemandes vont pour la première fois et à partir de l’été 2018 procéder au versement d’une compensation financière au profit des victimes ayant vécu en Algérie sous administration du régime français de Vichy et qui ont été soumises à des restrictions de liberté de déplacement. Lesdites victimes reconnues pourront ainsi percevoir une somme indemnitaire unique de « 2556,46 euros », à condition de prouver:

  1. avoir résidé en Algérie entre juillet 1940 et novembre 1942 ;
  2. avoir été privées de liberté, victimes de persécutions (recensement, port de “l’étoile jaune”).
  3. Les personnes nées d’une mère victime de la persécution susmentionnée alors qu’elle était enceinte desdites personnes peuvent également soumettre une demande correspondante.

C’est dans cette perspective que le Cabinet ABITBOL & ASSOCIES propose à ces personnes un accompagnement complet visant à permettre le dépôt de la demande d’indemnisation auprès des organismes compétents, dans les délais impartis et selon conditions d’obtention requises. Pour toutes demandes d’information complémentaires, veuillez remplir le formulaire en cliquant sur ce lien.